Surveillance du SCRS

PROFILS, PRISONS & RÉSISTANCE

PROFILS, PRISONS & RÉSISTANCE : Du trou au Guantanamo du Nord, à l'assignation à résidence.

12 ans de détention sans accusation au Canada.

Lundi le 14 mai 2012 à 19h
au Centre St. Pierre, 1212, rue Panet (métro Beaudry), Montréal

Conférence de Mohammad Mahjoub

Avec Adil Charkaoui, qui lira ses poèmes de détention.
M. Charkaoui est un montréalais qui a gagné sa cause contre un certificat de sécurité en 2009.

Garderie gratuite. Traduction chuchotée. Accessible en fauteuil roulant.

"Un procès juste, ce n'est pas un droit, c'est un privilège de riches." - Mumia Abu Jamal, Live from Death Row (En direct du couloir de la mort) (paraphrase)

Depuis près de douze longues années, Mohammad Mahjoub, un survivant de la torture du régime Moubarak, est détenu sans accusation au Canada. Le tout sur la base d'informations secrètes qui le Service canadien du renseignement de sécurité (SCRS) admet a été probablement obtenu sous la torture. M. Mahjoub est toujours sous le coup d'une surveillance extrêmement serrée et il est confiné au « couloir de la déportation ». Cependant, pour la première fois en douze ans, M. Mahjoub est autorisé à voyager à l'extérieur de Toronto.

M. Mahjoub est un des cinq hommes musulmans qui luttent pour la justice au Canada contre les soi-disant certificats de sécurité. Avec les certificats de sécurité, le gouvernement peut détenir indéfiniment ou déporter quelqu'un sur la base de son profil.

M. Mahjoub raconte son histoire dans le cadre d’une tournée dans six villes, au moment où le Réseau de justice pour Mahjoub se prépare à une journée de manifestation pour souligner le 12e anniversaire de son arrestation, le 26 juin.

** Pour en savoir plus sur Mahjoub (en anglais), aller à : www.supportmahjoub.org/background/summary-2/
** Plus sur les certificats de sécurité (en anglais) : www.supportmahjoub.org/background/security-certificates/

Évènement à Montréal soutenu par : Le Réseau de la Commission populaire, www.commissionpopulaire.org; Personne n'est illégal - Montréal, http://nooneisillegal-montreal.blogspot.ca; Open Door Books, http://opendoorbooks.wordpress.com; Certain Days Freedom for Political Prisoners Calendar, www.certaindays.org; Coalition Justice pour Adil Charkaoui, www.adilinfo.org.

Cet événement a lieu dans le cadre de la Tournée « 12 ans d'injustice » de M. Mahjoub, qui parcourera six villes : Ottawa, Montréal, Kingston, Guelph, Kitchener-Waterloo et Toronto. Détails de la tournée: www.supportmahjoub.org/the-twelve-year-tour/

S'IL VOUS PLAÎT AIDER

  • Nous avons besoin d'un soutien financier. Les chèques doivent être libellés à «No One Is Illegal Toronto» en indiquant «Justice pour Mahjoub» en dessous. Envoyer à l’adresse suivante : Réseau de justice pour Mahjoub a/s No One Is Illegal-Toronto, 260, rue Queen West, C.P. 60006, Toronto, ON M5V 1Z8. (S'il vous plaît confirmer que vous avez fait le don en envoyant un courriel à justiceformahjoub@gmail.com.)
  • S'il vous plaît transmettre ce message à vos réseaux et encourager les gens à venir entendre Mohammad Mahjoub.
  • Si vous ne pouvez pas être à Toronto, s'il vous plaît envisager d'organiser un événement local, le 26 juin, le 12e anniversaire de l'arrestation de Mohammad Mahjoub, d'exiger que tous les détenus de certificats de sécurité restants soient immédiatement libérés, que tous les cinq reçoivent une indemnisation, qu'ils se voient accorder la citoyenneté et que les autorités en poste soient tenues responsables.

 

La tournée est appuyée par:
CAIR-CAN, www.caircan.ca
Le Congrès du travail du Canada, www.clc-ctc.ca
International Civil Liberties Monitoring Group, www.iclmg.ca
Personne n'est illégal (Londres, Montréal, Toronto, Vancouver - Territoires côtiers Salish),
www.nooneisillegal.org Prism Magazine, http://prism-magazine.com

Coordonnée par:
Réseau de justice pour Mahjoub
WEB: supportmahjoub.org
EMAIL: justiceformahjoub@gmail.com
FB: facebook.com/SupportMahjoub

PROFILONS LES PROFILEURS !

PROFILONS LES PROFILEURS !

le JEUDI 29 MARS à 8 heure du matin
Rendez-vous face au bureaux du SCRS
Au stationnement coin Peel et St-Antoine (Métro Bonaventure)

Espion-nes, professionnel-les de l'interrogatoire et de la filature : nous avons besoin de vos talents pour « ficher » des individus louches qui menacent la sécurité de nos communautés.

Après avoir minutieusement étudié la déclaration rendue publique par 70 organisations sociales affichant leur position de non collaboration avec le Service canadien de renseignement de sécurité, les analystes du Réseau de la Commission Populaire ont identifié une menace réelle pour nos communautés : les agents du SCRS. Grâce aux témoignages de leurs victimes, nous avons pu documenter les tactiques de ces agents menaçants et sommes maintenant prêts à leur appliquer la même recette : visites surprise sur les lieux de travail, harcèlement et interrogatoires intimidants. Le 29 mars, nous accueillerons les agents secrets aux portes de leur bunker avec nos caméras, nos questions et nos airs inquisiteurs.

Nous vous invitons à vous joindre à nous lors de ce rassemblement pour faire subir au SCRS ce que ces agents font subir à nos communautés.

NON AU PROFILAGE, NON AU HARCÈLEMENT ET À L'INTIMIDATION!

Pour ficher les profileurs, vous aurez besoin de :

  • un look d'agent secret
  • une caméra, un appareil photo ou une enregistreuse.

ÉTUDES EN ACTION 2012

ÉTUDES EN ACTION 2012

3-4 Mars 2012 à l'Université Concordia

7e étage, Pavillon Hall, 1455, de Maisonneuve Ouest (métro Guy-Concordia), Montréal

Une conférence liant la recherche militante communautaire et de premier cycle
et mettant de l’avant des contributions à la recherche sur la justice sociale et environnementale par des étudiant-e-s, des activistes et …

Programme complète : www.qpirgconcordia.org/studyinaction

Explorer les espaces contestés (Samedi 3 mars à 15h30)
- La gentrification, la consultation et la résistance : le cas de  Shaughnessy Village (Kelly Pennington, Université Concordia/Right to the City)
- Le complexe sécuritaire industriel de Montréal (Cleve Higgins, Réseau de la Commission populaire)
- Le témoignage et la photographie dans les mouvements étudiants (Allison Cooper, Université McGill)
- L’espace et le déplacement : cartographie des récits de Kouchibouguac (Julia Gregory, Université Concordia)

PLUS D'INFO:
studyinaction@qpirgconcordia.org

Community solidarity & popular education: Confronting the national security state

Community solidarity & popular education: Confronting the national security state

BROWN BAG LUNCH SEMINAR

Wednesday 29 February at noon

Room 233, Education Building, 3700 McTavish

McGill University, Montreal

A “Meet the Neighbours !” Brown Bag Lunch Seminar on Community Education, Research, Knowledge Production and Social Change with the People's Commission Network

Over the past decade, the debate over "national security" has intensified in Canada. A long list of new surveillance measures has been introduced;  control mechanisms including a "no fly" list have been increasingly normalized; and policing and intelligence powers of the state have expanded. The Canadian Security Intelligence Service (CSIS), Canada's spy agency - which is mandated to protect national security - is a key indicator of this trend. Over the last 10 years, its budget has increased by 140%, reaching $430 million in 2009. In 2010, the agency maintained almost 3000 employees. CSIS has been heavily implicated in several Canadian cases of rendition to torture but has emerged from these and other scandals unscathed, protected by a broad mandate, laws assuring the secrecy of its operations, and a lack of accountability mechanisms.

The People's Commission Network, a grassroots network of community organizations and activists, was formed in 2005 to examine the impact of this trend on migrant communities.  It organized three days of open community hearings on immigration, security certificates, and related issues in 2006 and initiated a major forum on a range of issues on "security" in 2011.

The People's Commission Network is currently engaged in a popular education campaign reaching out to communities in Montreal who are marginalized politically and socially by national security measures. Three members of the People's Commission Network - Mary Foster, Abby Lippman and Jaggi Singh – will present the campaign and discuss its importance. See http://www.peoplescommission.org/en/csis.

All welcome to attend.

MORE INFO:
aziz.choudry@mcgill.ca

Profilage politique et racisme institutionnalisé: comment le système protège ses intérêts

Profilage politique et racisme institutionnalisé: comment le système protège ses intérêts

PRESENTATION ET DISCUSSION

mardi 28 février 19h

La Belle époque, 1984 Wellington (métro Charlevoix), Montréal

Le Réseau de la Commission populaire (RCP) vous invite à une présentation et à une discussion sur les agissements répressifs du SCRS autant face aux communautés immigrantes qu'aux milieux militants. De sa participation aux fermetures des frontières et aux mesures sécuritaires, mais aussi à la criminalisation de différents activistes, à la création d'escouades spéciales de police et à l'infiltration des mouvements sociaux, le SCRS est au coeur de la répression raciste et politique.

Cet événement fait partie de la campagne du RCP pour la non-collaboration avec le SCRS et du Mois contre la brutalité policière et la répression politique. Une action publique se déroulera aussi le 29 Mars.

LA BELLE EPOQUE
www.epoquemtl.org
labelleepoque@riseup.net

Résistons à l'intimidation et à la criminalisation

Résistons à l'intimidation et à la criminalisation

Jeudi le 15 septembre de 18h à 21h
Centre culturel Georges Vanier
2450, rue Workman (près de Notre-Dame et d’Atwater; métro Lionel-Groulx)

Souper, conférence et discussion
Une campagne de solidarité communautaire et de non collaboration avec le SCRS

Un panel avec :
Yavar Hameed, La sécurité nationale, l'immigration et le racisme
Tania Hallé, La criminalisation, la répression politique et le SCRS
Adil Charkaoui, SCRS: harcèlement des communautés immigrantes, le cas de la communauté musulmane

L’événement inclura également une discussion lancée par Jaggi Singh sur pourquoi ne pas collaborer avec le SCRS ;  la projection de plusieurs courts-métrages ; une présentation de la campagne ; et le lancement d’un nouveau livret « Connaissez vos droits » à propos du SCRS.

  • Souper léger gratuit (options végétariennes & hallal)
  • Garderie gratuite (incluant des jeux tels que La queue de l'âne, mais sur un espion ; trouvez la preuve secrète ; etc.)
  • Traduction (chuchotée): anglais-français-espagnol-arabe-panjâbî-farsi-urdu
  • Accessible en fauteuil roulant

Les membres des organisations communautaires et les individus sont invités à participer à un souper communautaire d’information et de discussion sur les façons de protéger nos communautés contre le harcèlement, l’intimidation et la criminalisation opérés par l’agence d’espionnage canadienne, le Service canadien du renseignement de sécurité (SCRS).

Depuis des décennies, le SCRS, l’agence canadienne d’espionnage, a effectué du profilage contre les communautés et les mouvements sociaux et les a soumis à la surveillance, au harcèlement, aux menaces et autres abus.

Le SCRS est l’agence gouvernementale mandatée pour interdire les immigrant-es du Canada sur la base de soi-disant raisons sécuritaires, entamer le processus des «certificats de sécurité», filtrer les employé-es gouvernementaux et inscrire les organisations et les individus sur des listes noires. Il partage régulièrement de l’information personnelle de Canadiens et de Canadiennes  avec des agences d’espionnage étrangères. Dans le cadre de son travail, le SCRS s'appuie sur la culpabilité par association et le profilage; il considère suspectes certaines opinions politiques et religieuses, ainsi que des communautés entières. Il surveille des communautés autochtones, des groupes de personnes migrantes, des mosquées et des organisations politiques. Le SCRS a été fortement impliqué dans des cas de renvoi vers la torture mais est sorti indemne de ces scandales et de nombreux autres – tels que la falsification de preuves et l’infiltration de syndicats – grâce à la protection que lui accordent son large mandat, le secret et l’absence d’imputabilité.

Au cours de la dernière décennie, le budget du SCRS a augmenté de 140%, atteignant les 430 millions de dollar en 2009. En 2010, le SCRS employait près de 3000 personnes. Avec un gouvernement Harper majoritaire et des attitudes de droite favorisant l’accroissement de la surveillance et de l’exclusion au Canada, les problèmes liés au SCRS vont fort probablement s’amplifier.

Le Réseau de la Commission populaire voit le SCRS comme un porte-étendard de la tendance politique actuelle et un puissant outil utilisé par l’État pour mettre en application des politiques racistes et répressives. Depuis 2009, notre projet Surveillance du SCRS a fait la promotion de la non collaboration avec le SCRS. Nous lançons actuellement une campagne publique pour confronter le SCRS de façon plus efficace.

Joignez-vous à nous pour en apprendre davantage sur l’histoire, le mandat, les abus et les pratiques actuelles de l’agence canadienne d’espionnage, pour connaître les nouveaux outils développés par le Réseau de la Commission populaire pour protéger nos communautés contre le SCRS (vidéos, livrets, ateliers, site Internet, etc.) et pour discuter des façons, en tant qu’individus et communautés, dont nous pouvons développer des stratégies efficaces pour mettre un terme à l’intimidation opérée par le SCRS et combattre les intérêts politiques qu’il sert.

SCRS 101 - Knowing Your Rights

SCRS 101 - Knowing Your Rights

Dimanche le 15 mai 2011
15h à 17h
All Saints Anglican / First United Church, 347 Chemin Richmond

 

(Entrée par la porte arrière sur la rue Madison : au nord de la rue Richmond, un demi coin de rue à l’ouest de la rue Churchill)

 

Facebook

 

Conférenciers/ières: Mary Foster et Matthew Berhens du groupe de Surveillance sur le SCRS.

Don suggéré : 2 à 5$. Personne ne sera refusé d’entrée dû à l’incapacité de faire un don.

 

The Ottawa Muslim Women's Organization (OMWO) and the Canadian Council of Muslim Women (CCMW) invite you to an information session on CSIS.

 

 

     

  • Qu’est-ce que le SCRS ?
  •  

  • Le mandat et les pouvoirs du SCRS
  •  

  •  Les techniques utilisées par le SCRS
  •  

  • Les résultats du SCRS dans le domaine de la sécurité
  •  

  • Le SCRS et vos droits
  •  

  • Il y aura également une discussion dirigée après la conférence
  •  

 

À propos du groupe de Surveillance du SCRS: en avril 2010, le Réseau de la Commission populaire basé à Montréal a mis sur pied le groupe de Surveillance du SCRS ayant pour but de surveiller le SCRS et d’encourager la solidarité entre les communautés harcelées et ciblées par cet organe du renseignement.

 

Pour plus d’information, veuillez faire parvenir un courriel à Farhat au farhatrehman@rogers.com ou à Yahya au yahyaottawa@gmail.com.

Tous et toutes sont les bienvenue-es! Des boissons seront servies sur place.

Outsourcing Torture: Talk by Abdullah Almalki

Outsourcing Torture: Talk by Abdullah Almalki

Tuesday, April 12th, 6-8pm

Dawson College, on Blvd. de Maisonneuve just west of Atwater

Room 4C.1 (metro Atwater), Montreal

Abdullah Almalki is a Canadian who was detained, tortured and interrogated in Syria on behalf of Canadian authorities. Mr. Almalki will be in Montreal to speak at a number of CEGEPs over the course of four days.

All are welcome to come out on Tuesday, April 12th to hear him tell his important story first-hand.

LE SCRS: NOS GENTILS TERRORISTES À NOUS

Le SCRS: nos gentils terroristes à nous

Lancement montréalais de « Our Friendly Local Terrorist »

par Mary Jo Leddy

Lundi 20 décembre, 6 à 8
le cagibi café
5490 St. Laurent, Montréal

« Our Friendly Local Terrorist » raconte l'histoire de la lutte longue de quatorze ans de Suleyman Goven, un homme Kurde accusé par le Service canadien du renseignement de sécurité (SCRS) d'être un terroriste. Mary Jo Leddy était « accidentellement » présente lors de la première entrevue de Suleyman avec le SCRS. Durant cette épreuve qui dura huit heures, il s'est fait dire: si vous travaillez pour nous comme espion vous aurez vos papiers; sinon, aucune garantie.

Conférenciers et conférencière:

Suleyman Goven est rédacteur de Yeni Hayat, une source de nouvelles en ligne basée à Toronto, sur le Canada, la Turquie et ailleurs, dans une perspective de justice sociale. Our Friendly Local Terrorist est une histoire basée sur le journal de Goven et relate sa persécution politique en Turquie, sa fuite au Canada et sa lutte épique avec les espions du Canada.

Maria Forti s'implique au Projet Retour au bercail, le groupe de soutien pour Abousfian Abdelrazik. Abdelrazik a été arrêté au Soudan à la demande du SCRS. Il n'a jamais été accusé, a été menacé, battu, torturé et il a été détenu deux fois pour une durée totale de près de deux ans. Dans ce contexte, il a été interrogé par deux agents du SCRS. Quand il a été relâché, son nom a été ajouté à une « liste de terroristes » internationale et s'est vu empêché de rentrer au Canada durant trois autres années.

Jaggi Singh est membre de Personne n'est illégal, de Solidarité Sans Frontières et de la CLAC. Il est aussi actif dans le Projet de Surveillance du SCRS du Réseau de la Commission populaire. Jaggi est présentement sous des conditions d'assignation à résidence très strictes à cause des accusations criminelles de complot auxquelles il doit faire face avec plusieurs co-accusé-es en lien avec les manifestations contre le G-20 à Toronto en juin 2010.

ET une exposition d'affiches et d'oeuvres d'art des luttes contre la dérive sécuritaire.

Le SCRS: nos gentils terroristes à nous est organisé dans le cadre de la conférence du Réseau de la Commission populaire « Quelle sécurité? Notre sécurité! Organisons la riposte à la dérive sécuritaire » qui aura lieu à Montréal du 3 au 5 février 2011.

Organisé par: Between the Lines

Le Réseau de la Commission populaire est un groupe de travail du GRIP-Concordia qpirgconcordia.org 514.848.7585 info@qpirgconcordia.org

Contactez le Réseau de la commission populaire: GRIP-Concordia - Réseau de la commission populaire c/o Université Concordia 1455 de Maisonneuve O Montréal, QC, H3G 1M8 commissionpopulaire@gmail.com

Ce site est basé sur le Fluid 960 Grid System